Les diamants de glace

Vue aérienne de Diavik

Les premiers diamants de glace ont été trouvé dans le Lac de Gras dans la région du Canada Arctique lors de l’été 1991. Ils étaient incrustés dans une veine de kimberlite sous 10 mètres de boue et de gravas laissés là suite à la fonte d’un glacier.

Il y a 55 millions d’années plus tôt à Diavik, à 220 kilomètres du cercle Arctique, d’imposants arbres et une importante végétation régnaient plausiblement. Mais la plaque canadienne fut détruite suite à de très puissantes éruptions volcaniques. Les cheminées crachèrent du magna en fusion qui a fini par se solidifier sous forme d’une roche appelée kimberlite. Cette roche est la plus susceptible de contenir du diamant.

La mine de Diavik

La mine de Diavik est les plus importante des sources diamant du Canada. Elle creuse un des puits ouverts à plus de 200 mètres sous la surface du sol. L’excavation emploi une centaine de personnes venues principalement du Nord du pays dont un quart sont des indigènes de la région.Les communautés proches de la mine touchent des royalties pour que l’extraction puisse avoir lieu.

Les rochers extraits sont traités sur place. Le process traite plus de 2 millions de tonnes de minerai par an de manière entièrement automatisée. Une fois la kimberlite extraite, elle est convoyée automatiquement vers les broyeurs, les tamiseurs puis est nettoyée et extraite. Des digues sont construites autour de la mine pour éviter les inondations.

Dans les régions polaires, les conditions climatiques sont extrêmes et les tempêtes sont fréquentes. Quand un blizzard souffle, le site minier est complètement isolé du reste du monde. les employés sont entrainés régulièrement à la sécurité.

L’extraction est faite à la surface du fond du puits. Des foreuses creusent un forage vertical qui est ensuite empli d’explosifs puis l’extraction par des véhicules gigantesques (camions benne, pelleteuses) commence. Une fois qu’il n’y a plus de surface disponible au fond du puits, l’extraction continue sous terre dans des galeries qui descendent jusqu’à la roche volcanique. L es explosifs sont une fois de plus qui sont mis à contribution. Une fois que l’exploitation de la mine sera terminée, les digues seront brisées pour les rendre au lac.

Votre notation de l'article
[Total: 0 Moyenne: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *