Sur quel type de pierres investir ?

Le diamant d’investissement est une pierre particulière, commençons par définir ce que ce n’est pas.

Les caractéristiques d’une pierre d’investissement

Ce ne sont pas toutes les petites pierres en dessous de 0.5 carat, car celles-ci sont généralement non certifiables et dont les origines sont difficiles à tracer et sur lesquelles le cours des assez volatil. Ce ne sont pas non plus les pierres de 2 carat parce que le marché de ces pierres est assez restreint or une épargne doit être liquide : aujourd’hui vous êtes acheteur, demain vous devez pouvoir être vendeur. On se focalise dont sur des pierres entre 0.5 et 2 carat et incolores.

Pourquoi incolores ? Les diamants colorés ont un marché trop étroit, pour preuve leur vente se fait exclusivement pas le biais des ventes aux enchères. Lorsque la mine Australienne d’Argyle (principale fournisseuse en diamant brut de couleur) aura fermé on va être quasiment à guichet fermé sur ce créneau.

Concernant la pureté, il faut rechercher des pierres d’une grande pureté mais sans avoir une qualité exceptionnelle puisque cela restreindrait encore le marché.

Le diamant a subi une crise dans les années 80. Qu’est ce qui certifie que cela ne va pas recommencer ?

Ce qu’il faut retenir de la crise et de la bulle des années 80 c’est que ce marché avait été organisé de manière très malsaine par des acteurs qui ne comprenaient rien au diamant et qui avaient décidé que pour faciliter la compréhension de leur clientèle qui n’était pas initiée avaient décidé de ne vendre que des diamants de 1 carat. Cela a créé une situation assez incroyable dans laquelle des diamants de 1.2 carat par exemple étaient moins chers que ceux de 1 carat. Une bulle c’est donc créée puisque ces pierres se sont raréfiées. Dans l’industrie de la finance qui tenait ce marché, les marges devaient être de 50% minimum. Il s’est donc passé sur le diamant ce qui c’est passé sur les tulipes comme il y a 400 ans.

Une fois la bulle éclatée, les prix sont redevenus à leur valeur initiale. Or le diamant taillé a une valeur relativement stable, il prend 2% à 3% par en de manière régulière. Le diamant d’investissement est assez protecteur : même lors de la crise de 2008 quand l’action de bon père de famille Air Liquide avait perdu 50% de sa valeur, alors que le diamant taillé n’a perdu à ce moment que 10%. En effet, l’industrie du diamant est organisée pour gérée elle-même les acheteurs et les vendeurs et s’ils considèrent que la demande est en chute, il coupent l’offre en fermant les mines et les tailleries. Les prix sont donc maintenus. Le cours du diamant n’est pas manipulé ni par la finance ni par les Etats, il est tenu par les industriels (De Beer, Rio Tinto, Alrosa, Firestone , etc.) qui s’organisent pour qu’il n’y ait pas de déviance, trop à la hausse ou trop à la baisse.

Votre notation de l'article
[Total: 0 Moyenne: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *